www.autour-des-chateaux.com

 

Première dynastie "française", elle prit le pouvoir en Gaule avec Clovis en 481 et le garda jusqu'en 751.
Cette dynastie règne d'abord, au Vème siècle, sur les Francs-Saliens, puis, après les conquêtes de Clovis, elle étend sa suprématie sur la Gaule, jusqu'à la prise du pouvoir par Pépin le Bref, en 751.

 

 

 

 La famille des Mérovingiens fait une entrée discrète dans l'Histoire:

  • avec Clodion (Chlodion) dit le Chevelu devenu roi de Cambrai après s'être emparé du Nord de la Gaule (vers 430-440)
  • puis avec Mérovée, qui donne son nom à la première dynastie des rois de France et qui participe avec le général romain Aétius à la défaite d'Attila aux Champs Catalauniques en 451
  • et enfin, avec Childéric Ier, hypothétique fils de Mérovée et roi de Tournai.

Mais on attribue à Clovis ler, fils de Childéric Ier la fondation de la dynastie, tant pour l'énergie qu'il déploie afin d'unir les différents peuples francs que pour sa domination d'une grande partie de la Gaule. Il fonde ainsi une nouvelle civilisation, mélange d'apports "barbares" et de culture romaine, dont naîtra, bien plus tard la France.
Sous la pression de Clotilde, princesse burgonde qu'il a épousée en 493, il est baptisé avec trois mille de ses soldats à Reims, en 496 : seul roi barbare de religion chrétienne, Clovis sera désormais soutenu par l'épiscopat.

La Gaule vers 480 avant Clovis

 

 Le royaume Franc de 481 à 511

1er partage en 511

 

Usant tour à tour de la ruse et de la force, Clovis conquiert l'Etat romain de Syagrius (autour de Soissons), bat successivement les Burgondes, les Alamans (Tolbiac en Suisse 505) et enfin les Wisigoths en Aquitaine (Vouillé 507).

La tradition germanique voulant qu'il y ait partage du royaume entre les héritiers, à la mort de Clovis en 511, celui-ci est morcelé entre ses 4 fils.
Ces derniers poursuivent l'expansion par l'annexion du royaume Burgonde (534) et par l'acquisition de la Provence (537) sur les Ostrogoths.

 

 

 

 

La mort naturelle ou les assassinats provoqués par les querelles intestines aboutissent à la réunion de l'ensemble du "Regnum Francorum" entre les mains de Clotaire Ier (558). A sa mort (561) un nouveau partage a lieu entre ses quatre fils donnant naissance à 3 royaumes rivaux qui prendront ultérieurement les noms:  de Neustrie, Austrasie et Bourgogne.

Les rois mérovingiens semblent avoir cessé d'exercer le pouvoir réel après le règne de Dagobert (623-639), au profit de leurs intendants, les maires du palais, dont la fonction devient rapidement héréditaire.Le premier maire du Palais affichant sa puissance s'appelle : Pépin d'Héristal . Dès lors, Pépin et ses descendants gouverneront, sous le règne des " rois fainéants "(Clovis III, Childebert III, Dagobert III, Chilpéric II, Clotaire IV et Thierry IV).

Charles Martel (688-741), fils de Pépin d'Héristal, maire du palais d'Austrasie et de Neustrie, en lutte pour consolider le royaume, est célèbre pour avoir arrêté les Musulmans (Sarrasins) à Poitiers en 732. Il règne en maître à la place du roi des Francs Thierry IV dès 737.

 

 

En 751, le maire du palais Pépin le Bref ( fils de Charles Martel) destitue le dernier roi mérovingien Childéric III et s'empare du trône:
C'est la fin de la dynastie Mérovingienne, remplacée par la dynastie Carolingienne.

L'image ci-contre montre Childéric III déposé par Pépin le Bref, et envoyé après avoir été tonsuré, finir sa vie dans un monastère.